Mots-clefs


Mes chers,

Je réfléchis souvent. Sur la vie. Sur les hommes. Sur les relations entre les hommes. Sur les tâches qu’on doit remplir.

Mes chers, je suis persuadée que chaque homme sur ce monde est ici parce qu’il y a pour lui un devoir à accomplir . Certains d’entre eux en ont connaissance, d’autres sont à la recherche.

Une semaine après les attentats terribles, je dis: il faut se souvenir. Vivre avec la conscience que notre vie est portée d’un sens spirituel. Vivre avec la conscience que notre vie devrait être portée par l’amour et pas par la haine.

Une semaine après les attentats terribles, nous avons mis la dernière chandelle pour les victimes. Que leurs âmes trouvent leur paix. Pour leurs familles et leurs amis qu’ils trouvent leur paix également. Tant qu’on garde en mémoire les hommes que l’on porte dans son cœur,  ils sont avec nous. J’en suis sûr.

Personne ne sait si sa lumière brûlera jusqu’à demain.

Niemand weiß, ob sein Licht bis morgen brennen wird.

Proverbe arménien