Mots-clefs

, , , , , , , , ,


Mes chers,

mes visiteurs très fidèles – merci à vous! – savent bien que – en tant qu’historienne – je suis prise de l’enthousiame pour les recettes vraiment classiques – les recettes médiévales jusqu’au temps de Louis XIV.

La recette suivante est une autre variation d’un vin chaud – lisez aussi Vin des Dieux, une boisson classique bien connue à la Cour de Versailles.

On trouve la recette pour l’Yprocras ou Hyprocras pour la première fois dans les petites cahiers de cuisine conservées dans les couvents et les monastères. On savait bien préparer des délices à la base de l’alcool 😉 on se souvient que Dom Pérignon était un moine aussi!

Donc, les ingrédients:

  • 30 g de cannelle en bâton
  • 60 g de racine de gingembre – la recette originale propose le galanga, mail il est pratiquement introuvable aujourd’hui!
    Soyez prudent avec le gingembre, pour certaines personnes, c’est trop épicé!
  • 2  cuillères à soupe d’eau de roses – dans la pharmacie ou préparez vous-même
  • 100 g de sucre brut
  • 4 clous de girofle
  • 4 clous de cardamone
  • la pulpe d’une gousse de vanille – vraie vanille de Bourbon, je propose 😉
  • et naturellement: le vin – nous proposons un bon bourgogne rouge

La préparation:

Le goût sera plus intense si vous saupoudrez les épices. Prenez les épices broyés dans une étoffe – propre, naturellement – et nouez-la.

Ajoutez au premier l’eau de roses, puis es épices, ensuite le sucre au vin. Laissez reposer le tout au moins trois heures.

Avant de faire bouillir le mélange, passez et filtrez-le plusieurs fois jusqu’à ce que le liquide est clair.

Comme toujours: Bon appétit!